Le mensuel de référence des Systèmes d´Information Géographique SIG la lettre
Documents > A la Une sur SIG la Lettre >

GeoRezo : de l’Erika au cap des 200 000 messages



Le site GeoRezo vient de franchir deux caps importants début février 2013 : plus de 200 000 messages postés sur les forums et 30 000 abonnés au site. Né dans le sillage du naufrage de l’Erika en 1999, le site communautaire des géomaticiens francophones prend de la bouteille d’année en année et a su se renouveler pour coller aux besoins d’une profession en pleine évolution.

« L’homme a besoin de passion pour exister » disait Éric Tabarly. Nous pourrions ajouter : et les géomaticiens aussi. Car c’est bien une petite bande de passionnés de géomatique, prêts à y passer une bonne partie de leur temps extraprofessionnel qui a fondé GeoRezo pour assurer le lien entre géomaticiens et géomaticiennes mobilisés autour de la cartographie dynamique de la pollution suite au naufrage de l’Erika. Au fil des ans, le forum initial a bien grossi, mais l’esprit bénévole est toujours là. Il y a désormais près de trente modérateurs qui assurent le suivi de la dizaine de forums, des différents Wiki, annuaires, et autres ressources en ligne ainsi que l’évolution et la maintenance du site.

GeoRezo, un site plein de ressources. Connaissez-vous par exemple la page Netvibes qui résume l’activité du site ?

Un navire très visité

Aujourd’hui, après treize ans d’existence, GeoRezo affiche des chiffres impressionnants : 776 000 visiteurs uniques, 17,8 millions de pages vues pour la seule année 2012, le tout avec un budget de… 3 000 euros environ ! Bien sûr, il a fallu rajouter quelques voiles au bateau GeoRezo au cours des années, moderniser le système de navigation, essuyer quelques tempêtes. Ainsi, en 2004, une véritable association a été créée ; en 2008, le serveur a dû migrer en urgence et passer sur un serveur dédié ; en 2009, le site a été refondu en profondeur pour avoir plus de souplesse.

Maintenir le bon cap

Si le site accueille 30 000 abonnés, tous ne sont pas très actifs (ils étaient 3 500 à avoir consulté régulièrement le site en s’identifiant en 2010) et la plupart des visiteurs ne postent jamais de messages. Pourtant, GeoRezo assure un véritable lien entre les professionnels de l’information géographique, même si les besoins ont évolué au cours des années. « Alors que les consultations augmentent, le nombre de messages postés sur les forums stagne, remarque Yves Jacolin, le nouveau président de l’association GeoRezo. Avant, les gens se connectaient surtout pour savoir "comment on fait ?", maintenant, ils s’en servent plus comme d’un outil de veille technologique, ce qui nous conduit à faire évoluer le site. » Dans le cockpit GeoRezo, on a sorti les cartes, le sextant et les discussions vont bon train pour trouver la bonne route à suivre…

La formation et les métiers sont parmi les sujets auxquels GeoRezo s’est rapidement intéressé. Depuis plusieurs années, une enquête est régulièrement menée pour tenter de cerner la profession de géomaticien et ainsi mieux agir pour la reconnaissance de la profession. La version 2013 vient d’être lancée et y répondre vous prendra une dizaine de minutes. Conçue avec l’aide du pôle formation recherche de l’Afigéo et du GDR Magis, ses résultats seront analysés au printemps. Rendez-vous ici



Toutes les Unes du mois :
  •   SIG La Lettre devient DécryptaGéo
  •   L’open data ? Un truc de brigands !
  •   OSM met la gomme
  •   Les smartphones ignorent la crise
  •   GeoRezo : de l’Erika au cap des 200 000 messages
  •   SIG La Lettre, vous en pensez quoi ?
  •   L’impossibilité d’une île
  •   Cet hiver, prenez le large !
  •   Crowdsourcing bien ordonné commence par soi-même
  •   Open data et géomaticiens : « je t’aime, moi non plus »
  •   Quand les Français s’intéressent à la géographie électorale
  •   Comment tirer le meilleur parti de vos données géographiques ?
  •   Rencontres 2012 : succès confirmé !
  •   Rencontres 2012 : un menu de choix
  •   La France en relief ? Une histoire vieille de 400 ans !
  •   Janvier 2012 : 2012 : année de la convergence parcellaire ?
  •   Décembre 2011 : www.data.gouv.fr, c’est parti !
  •   Novembre 2011 : Mais que reste-il de nos campagnes ?
  •   Octobre 2011 : Le coût d’une tuile
  •   Septembre 2011 : Les IDG régionales auraient-elles pris le pouvoir ?
  •   1er juillet 2011 : Découvrez GIS & Geomatics Intelligence
  •   Juin 2011 : Rencontres SIG La Lettre : un temps pour s’interroger
  •   Mai 2011 : Google crée le buzz à Where 2.0
  •   Avril 2011 : Mobilisation cartographique autour du séisme de Sendai
  •   Mars 2011 : Adresses et numéros de parcelles : le décret qui précise
  •   Février 2011 : Un nouveau CNIG très inspiré
  •   Janvier 2011 : La prochaine décennie sera-t-elle géolocalisée ?
  •   Décembre 2010 : Il était une fois la révolution
  •   Novembre 2010 : INSPIRE transposée
  •   octobre 2010 : L’État donne de nouveaux objectifs à l’IGN
  •   septembre 2010 : Je suis ici !
  •   Juin 2010 : Mais où sont les boîtes noires ?
  •   Mai 2010 : Un deuxième rendez-vous réussi !
  •   Avril 2010 : Données Ordnance Survey gratuites, c’est parti !
  •   Mars 2010 : Trois IDG à l’épreuve de Xynthia
  •   Février 2010 : Haïti : géomobilisation d’un nouveau genre !
  •   Janvier 2010 : Quand les globes virtuels descendent dans la rue
  •   Décembre 2009 : Messieurs les anglais, tirez les premiers
  •   Novembre 2009 : Quand Google innove… ça peut faire mal !
  •   Galileo : des chiffres qui laissent rêveur
  •   La réalité augmentée débarque
  •   RGE gratuit pour les collectivités : rien n’est moins sûr
  •   Mai 2009 : Un Cartocrime, pas si Net ?
  •   Pari réussi pour les premières Rencontres SIG La Lettre
  •   La relance en cartes et plans
  •   Mars 09 : 12 au 14 mai : rencontrons-nous !
  •   Février 2009 : De Lothar à Klaus : l’information géographique progresse
  •   Janvier 2009 : Crisis, what crisis ?
  •   Décembre 2008 : le CNIG dans la tourmente
  •   Novembre 2008 : Carto en rouge et bleu pour un président noir
  •   Octobre 2008 : Dix ans déjà !
  •   septembre 2008 : Beau palmarès aux jeux géolympiques
  •   Juin 2008 : Assises du numérique : faites entendre votre voix
  •   Mai 2008 : No frontiers !
  •   Avril 2008 : Les Géo-Grenelle récompensent la lutte contre les pesticides
  •   Mars 2008 : Géo-Evénement a 20 ans
  •   février 2008 : Le cadastre s’affiche
  •   Janvier 2008 : INSPIRE, l’heure de la mobilisation générale a sonné
  •   Décembre 2007 : RFID, GPS… bientôt un mariage de puces ?
  •   Novembre 2007 : Vers une géographie volontaire ?
  •   Octobre 2007 : Pas d’enquête sur le recensement
  •   Septembre 2007 : Grandes manœuvres mobiles aux Pays-Bas
  •   Juin 2007 : Galileo sortira-t-il de son trou noir ?
  •   Mai 2007 : Elections : des cartes mais peu d’analyses
  •   Avril 2007 : Géo-Evénement, ça se discute !
  •   Mars 2007 : Rendez-vous à Géo-Evénement 2007
  •   Février 2007 : La publicité localisée, c’est pas fini !
  •   Janvier 2007 : Les régions sont dynamiques
  •   Décembre 2006 : INSPIRE, c’est parti !
  •   Novembre 2006 : Les "idéos" de l’IGN
  •   Octobre 2006 : Libérez les données !
  •   septembre 2006 : Géoportail : lancement réussi mais démarrage laborieux
  •   23 juin 2006 Lancement officiel du géoportail
  •   Juin 2006 : Recherche tour de contrôle, désespérément
  •   Mai 2006 : Edito - Nouveau site SIG La Lettre
  •   Géo-Evénement 2006 : parcours choisi
  •   Mars 2006 : Maquette virtuelle 3D, du gadget à l’outil
  • Recherche personnalisée